Les acteurs du projet

Quatre partenaires européens dédiés à la création numérique:

 

BODIg (BODY-BASED ARTS & NEW MEDIA)

Année de création : 2007 (2008 statut légal) Statut juridique : association Champs disciplinaires : arts de la scène, arts numériques Directeur(s) : Aylin Kalem Contact pour MADE : aylin Kalem – aylin@bodig.org / www.bodig.org

Le projet

boDig est une association située à Istanbul dont l’approche artistique se porte essentiellement sur les questions du corps et des nouveaux médias. C’est une structure qui organise des événements à vocation artistique et pédagogique au niveau national et international afin de créer une plateforme de production et de recherche sur les arts numériques stambouliotes.

Compétence numérique

boDig est la première structure dédiée aux arts numériques et arts de la scène à Istanbul. elle est active au niveau national et international dans le domaine de création numérique (dans sa diversité).

Type de lieu : bureau officiel et différents lieux de collaboration pour la pratique artistique et pédagogique Rayonnement : International Manifestations : exposition « Lucy », boDig08, boDig09, ateliers, projets artistiques de collaboration Publics : professionnels et artistes, jeune public, étudiants d’art, grand public

Médiation : ateliers, conférences, participation aux débats.

Publications : contribution aux diverses publications et presse avec articles

Equipement(s) technique(s) : équipements audio-visuels

Partenaire(s) : département des arts de la scène de l’Université Bilgi d’Istanbul, L’animal a l’esquena (Gironne), Centre for Drama arts (Zagreb), centre des arts (Enghien-les-Bains)

 

 

 

BODY>DATA>SPACE

Année de création : 2005
Statut juridique : Société à responsabilité limitée
Champs disciplinaires : Interdisciplinaire : spectacle vivant,
architecture, nouveaux médias et univers virtuels
Directeur(s) : Ghislaine Boddington et Armand Terruli
Contact pour le RAN : Ghislaine Boddington – ghislaine(at)bodydataspace.net
www.bodydataspace.netwww.connectivity.org.uk
www.rescen.net/Ghislaine_Boddington/index.html

Le projet : Le tissage du corps humain dans l’univers numérique. Un collectif d’artistes, de concepteurs et de producteurs usant
de ses propres méthodologies collaboratives et de nos processus créatifs en réseau pour envisager le futur du corps humain et
sa relation en temps réel avec la progression des tendances évolutives mondiales, sociales et technologiques.
Compétence numérique : télématique / représentations à distance, mondes virtuels et robotique, évènements interactifs et
installations, interfaces virtuelles et physiques, processus de création inter-auteurs et collectif

Type de lieu : atelier avec bureau, espace de réunion et partage de bureaux

Rayonnement : Londres / Royaume-Uni / International

Manifestations :
actions thématiques menées sur des périodes 2 ou 3 ans incluant des  forums, rencontres, ateliers, projets éducatifs, installations, performances, expositions etc. – thèmes actuels « Robots et Avatars – les collègues et les amis de l’avenir» et «Collectivement Engagé – initiatives inter-auteurs et collectives du 21ème siècle »

Publics : un large éventail, intergénérationnel, notamment amateurs d’art numérique, artistes, étudiants, universitaires internationaux, financeurs, experts d’industries créatives, du secteur du jeu et du domaine éducatif

Médiation : travail éducatif avec des jeunes professionnels, étudiants prenant part à tous les projets. Stages au Royaume-Uni et internationaux par l’intermédiaire d’invitations au mentorat d’artistes Publications : livres, DVD, essais, documentations en ligne, films, sites  internet, recherche de ressources

Equipement(s) technique(s) : audiovisuel mobile, matériels et outils standard de production et installations internes de post-production Budget annuel affecté à la  production d’oeuvres et/ou d’outils numériques (ou/et pourcentage par rapport au budget
annuel global) : 80 %

Budget annuel affecté à la diffusion d’oeuvres numériques (ou/et pourcentage par rapport au budget annuel global) :
dépendant de l’invitation, des applications mobiles et des frais Co-producteurs, clients et financeurs : Arts Council of England, Festival, centre des arts (Enghien-les-Bains), Fondation Gaby Tudor (Roumanie), KIBLA (Slovénie), Laboratoire de visualisation du King’s College (Londres), NESTA (UK), Node(Londres),), Kinura (Londres), ResCen Middlesex University, SKA Culture (Chine),  TMA Hellerau / CynetART (Allemagne), la revue Theatre Dance and Performance Training (Royaume-Uni)

 

 

CENTRE DES ARTS

Année de création : 2002 Statut juridique : régie directe de la ville d’Enghien-les-Bains Champs disciplinaires : danse & nouvelles technologies / arts visuels & sonores / cinéma / musique / performances audio-vidéo (ciné-concert, concert et live multimédia) / édition Directeur(s) : Dominique Roland Contact pour MADE : Dominique Roland (Directeur) – droland@cdarts.enghien95.fr / Marie Lasage (Coordination) – mlesage@cdarts.enghien95.fr  www.cda95.fr www.bainsnumeriques.fr

Le projet : Le centre des arts est un lieu transdisciplinaire ouvert aux croisements entre les arts numériques, le spectacle vivant, les arts visuels. Lieu de production, d’expérimentation, de résidence, de diffusion à la frontière entre arts, sciences et technologie, il convie artistes, professionnels de la culture, universitaires, chercheurs, scientifiques autour d’une réflexion portant sur les nouveaux usages de la création numérique. Le centre des arts apparaît comme un lieu ressource permettant au grand public et aux professionnels d’être sensibilisés à des projets hybrides.

Compétence numérique : production et diffusion de création numérique, coordination du RAN (réseau arts numériques) , festival Bains Numériques Type de lieu : lieu de création transdisciplinaire – scène conventionnée Ministère de la culture et de la communication « écritures numériques » : salle de spectacle, exposition, accueil en résidence Rayonnement : Paris (Ile-de-France) / France / international Manifestations : Bains Numériques – festival international des arts numériques Publics : tout public et professionnels (programmateurs, producteurs, scientifiques, chercheurs, institutionnels, médias) Médiation : actions de sensibilisation et initiation pratique : ateliers, workshops, conférences, rencontre-débat

Publications : Bains numériques#1, danse et nouvelle technologies ; L’Autre – Arik Lévy ; Extra Sensory – Christophe Luxereau, Natasha Roussel, Black Box nation, Teresa Almeida ; Ame de diva – Maurizio Galante ; Printemps Perfume – Art Center Nabi ;Explorateurs – CNAP ; Corps de synthèse – boDig09 ; Mécaniques du corps – Stelarc ; Patrimoines (jardins) et & Création Contemporaine – In situ ; Meta Visual – Tokyo Metropolitan Museum of Photography ; Liquid City – Régine Cirotteau ; West Coast – Bob Wiloughby ; Hyper Actif – Matali Crasset ; Corps numériques en scène ; Virtual / Physical Bodies – body>data>space ; Le Laboratoire d’une pensée idéale – Pierrick Sorin ; Le Pavillon Blanc – Bernard Guillot , L’Inde – Pascal Colrat et Pascal Monteil ; Le Triboulet – André S. Labarthe ; Natonale Zéro – Tendance floue ; Intérieur Jour – FRAC Ile-de-France ; Une pensée graphique – Ettore Scola ; Vers l’infini et l’au-delà ! Tomataka Takahashi ; X Generation – National Taïwan Museum of Fine Arts ; Illusion – Dolorès Marat ; Tazio Secchiaroli ; Ordalies – Jean Michel Fouquet ; Anos de Juventud – Carlos Saura ; What we hear and what faces us / Vois ce que j’entends – National centre for Contemporary arts, La vie, la Lumière, le Langage – Eduardo Kac ;  Open Art – Maurice Benayoun

Equipement(s) technique(s) : Salle de spectacle, de résidence et de créations sur une superficie totale de 2 500m2, intégrant un auditorium de 383 places sur 240m2 d’espace scénique ainsi que 2 salles de

travail (studio de danse et boite noire) et un lieu d’exposition de 300m2 – bénéficiant dans son ensemble d’équipements vidéo, informatique, son et lumières aux dernières normes technologiques.

Partenaire(s) : Le centre des arts est financé par la Ville d’Enghien-les-Bains et soutenu par le Conseil Général du Val d’Oise, Ministère français de la Culture et de la communication (DRAC), Les Rives d’Enghien Lucien Barrière, Commission Européenne – DG Education et Culture

 

 

TRANSCULTURES

Année de création : 1996 Statut juridique : ASBL Champs disciplinaires : arts numériques et sonores Directeur(s) : Philippe Franck Contact pour MADE : Nicolas Thys Wilde – nicolas@transcultures.be  www.transcultures.bewww.citysonics.bewww.transnumériques.be

Le projet

Transcultures développe les croisements entre les pratiques artistiques/culturelles contemporaines et les enjeux arts/société/technologies. Installé à Mons depuis 2008, ce Centre interdisciplinaire des cultures électroniques et sonores allie production, médiation et réflexion.

Compétence numérique : Transcultures est historiquement la première structure dédiée aux arts électroniques en Belgique francophone

Type de lieu : bureaux + salle polyvalente : diffusion / exposition accueil de résidence (en collaboration avec la ville de Mons) dite «le Frigo»

Rayonnement : international

Manifestations : City Sonics, Les Transnumériques

Publics : curieux, amateurs d’art sonores et contemporains, artistes, professionnels, étudiants…

Médiation : mise en place d’un programme Sonic Kid pendant le festival City Sonics, participation à diverses conférences, colloques et rencontres.

Publications : édition d’un catalogue (CD) chaque année, avec une sélection de pièces sonores du festival City Sonics, catalogues d’artistes, DVD, publications hybrides, articles…

Equipement(s) technique(s) : matériel audio-visuel

Partenaire(s) : Ministère de la Communauté française de Belgique, Ville de Mons, Wallonie-Bruxelles International, La Loterie Nationale / Le Manège. Mons, Musiques Nouvelles, CECN, Technocité, ESAPV Mons, Numédiart, ENSAV La Cambre, ISELP, La Bellone, Vidéographies / centre des arts d’Enghien / Bains Numériques, Festival les Nuits électroniques de l’Ososphère , Seconde Nature, Palais des Beaux Arts de Lille, Le Manège, Scène nationale de Maubeuge, Locus Sonus, Centre Wallonie- Bruxelles / La Maison des Métallos, La Gaité, Festival Sonorama, Le Troisième Pôle / Société des Arts Technologiques (Montréal), Rhizome (Québec), F.E.S.T (Tunis), CIANT (Prague), Hyperion (Bucarest), Pépinières européennes pour jeunes artistes (Saint Cloud et Réseau européen)